ricou

About ricou

Posts by ricou:

Cross de Payrin

Nouvelle participation de nos représentants au cross de Payrin, dimanche 9 décembre. Un temps humide, un terrain glissant n’ont pas empéché de belles performances de la part de nos jeunes. En catégorie poussins, Nathan Cazabonne, malgré une chute en début de course, terminera 25ème sur un effectif de 40 athlètes classés. Dans les autres catégories, 1ère marche du podium pour Antoine Azam en cadets, 1ère place pour Eva Nègre en juniors filles, la 1ère également pour Guilhem Rouquette en juniors garçons et la 3ème pour Anthony Di Rinaldo. Un grand bravo à nos 5 participants, prochain rendez-vous dimanche 16 décembre pour le cross départemental qui aura lieu à Florentin

Hivernale des templiers

Quatre  menbres de acl participaient Domy Tatiana sur le 12km pour 560+ tandis que Jean et Christophe  ont pris option 24km1200+

Il faut dévaler jusqu’en bas de Roquefort dans la vallée du Soulzon pour trouver une belle piste et la première bosse de ce circuit accessible mais vraiment typé trail.

Ce chemin permet de contourner la grande falaise de Roquesquatres pour rejoindre le joli petit village perché de Montclarat encerclé par des vallons encaissés et dominant lui-même la vallée du Cernon.

De là, un très beau sentier technique permet de remonter sur le Larzac qui forme une pointe rocheuse avec la falaise de Roquesquatres.

Ensuite, on vient bien entendu toucher du doigt le célèbre rocher totem de la course pour ensuite dévaler par une petite monotrace nécessitant de la vigilance puis par un sentier tout aussi technique.

On revient en longeant le petit ruisseau du Soulzon par un beau sentier aménagé de belles passerelles où l’on slalome entre les arbres. Il ne reste plus qu’à attaquer la remontée sur Roquefort par une belle buissière, une magnifique voûte végétale.

Tatiana 2 senior domy 9 V1

Trail de l’Igue

Bon voici ce que j’ai fait sur le trail de l’Igue. 28éme en1h34m11s et 12é master 1, je pense qu’il y avait 150 participants.je me suis régalé, c’était bien sympa, bonne ambiance, joli trail avec beaucoup de portions techniques.

LIONEL.

Infos des licenciés jeunes

Dernier week end chargé pour nos jeunes avec 2 déplacements. Samedi 1er décembre, les  » Eveil Athlétique  » se retrouvaient à Sorèze pour une animation en salle à l’occasion de la 1ère journée du Trophée de l’Avenir. Un rendez-vous incontournable pour les plus jeunes des sections du Tarn Sud Athlétisme comprenant les clubs d’Aussillon, Castres, Labruguière, Lacaune, Sorèze et Vielmur. 8 Lacaunais présents pour cette animation et 3 épreuves au programme: Le 30m, le pentabond et le lancer de vortex. 1er lacaunais avec 11 points, Yanis Chery, suivi de près par Lohane Théron et Hamza El Masoudi, 10 points. Viennent ensuite Georges Bertrand, Hugo Boudou, Noé Théron: 9 points et enfin Candice Sibourd, Clément Rascol 8 points. De belles performances à l’actif de ces jeunes, sachant que pour la plupart, c’était leur 1ère sortie officielle de la saison. Le lendemain dimanche 2 décembre, changement de catégorie avec les poussines, poussins qui se déplaçaient à Millau pour une animation en salle interdépartementale. On notait la présence de 2 clubs aveyronnais, Millau et Saint Affrique, 1 club lozérien, Mende et l’Ac Lacaune.Au menu du jour: Le 30m, le pentabond et le lancer de médecin ball. Chez les filles, Jade Boudou termine avec un total de 31 points avec 2 belles performances: 5″6 au 30m et 8,00m au pentabond, suivie de Sarah Damiens, 22 points. Chez les garçons, 22 points pour Nathan Cazabonne avec également, 5″6 au 30m et 7,80m au pentabond, suivi de Aimé Allies 12 points. Belle représentation du club ce week end dans les salles de la région. Un grand bravo à tous.

Cross de Carmaux

Samedi 24 novembre se déroulait à Carmaux, la 24ème édition  du cross international Hubert André. Un site magnifique, un temps idéal, une organisation irréprochable. Nos petits Lacaunais n’ont pas regretté le déplacement. Dans la catégorie  » Eveil Athlétique  » pas de classement mais la participation de 200 jeunes pousses et la présence de 3 Lacaunais: Lohanne Théron, Hamza El Massoudi et Noé Théron. Chez les poussins, belle performance de Nathan Cazabonne qui terminera 33ème sur un effectif de 132 coureurs classés. Excellente performance de Maxime Fabre qui se hisse sur la plus haute marche du podium avec une belle revanche sur son suivant qui l’avait battu il y a 15 jours à Lescure. 23ème place pour Antoine Azam. En catégorie juniors, chez les filles, 4ème place pour Eva Nègre et chez les garçons, 8ème place pour Guilhem Rouquette et la 34ème pour Anthony Di Rinaldo. De bons résultats pour cette saison hivernale qui ne fait que commencer avec pour les plus grands, peut-être, d’agréables surprises lors des différents championnats départementaux, régionaux et nationaux. un grand bravo à nos représentants.

Trail du Ségala

Nous voici, en ce premier dimanche de novembre, dans le nord du département, à Valdéries: village accueil du Trail du Ségala.

Situé sur un plateau, à une quinzaine de kilomètres de la préfecture du Tarn, c’est un territoire oû le veau fait la réputation des éleveurs du secteur. Mais aujourd’hui ceux sont les trailers qui vont pâturer. Place donc aux bipèdes qui vont s’élancer pour une mini transhumance matinale avec retour à la « stabulation » après quelques heures.

L’ organisation a prévu, fonction des aptitudes de chacun, de scinder le cheptel en trois troupeaux qui s’élanceront pour 5,5 -15 ou 30 km…

En ce qui concerne la délégation lacaunaise (célèbre elle, pour sa race ovine); on va retrouver le président et le trésorier du GAEC (Groupement Athlètes Estampillés Charcutrailers)  Ricou et Janot (les plus endurants) sur le 30km et Hugo et Marco (plus tendre) sur le 15km.

Parqué sur la route de Réquista (fermée à l’occasion), le départ du premier troupeau (30km) a lieu à 08h30 suivi une heure aprés par la horde du 15km.Le convoi étant encadré par des motos (KTM) qui ouvrent à travers champs, bosquets, prairies…salué par des bovins qui s’ interrogent sur la fougue et l’ empressement à suivre un leader…sans cloche …!!!!

A l’arrivée, levée de la patte pour la remise de la puce et direction l’ abreuvoir pour réhydratation…jus de fruit-coca-eau…Et pour Ricou et Janot destination le râtelier pour déguster un sauté de dinde et chou à la crème succulent aux dires du président….

 

RÉSULTATS

30KM  63 Inscrits   62 Classés

 

1  MAUREL  Sylvain 1SEM  2H13’04 »

32 CAMBON Eric      6V2M  2H53’14″ »

42 RASCOL  Jean     3V3M  3H00’50 »

 

15KM   274 Inscrits  256 Classés

 

1 DELBES  Clément  1ESM   1h01’00 »

38 FABRE  Hugo       4ESM   1H22’10 »

95 FABRE  Marc        3V3M   1H31’05″ »

Diagonale des fous 2018

Diagonale des fous 2018

Jeudi 18 octobre 22h , après 2 heures d’attente , c’est l’heure du départ. L’émotion est présente ( submergés par l’émotion, deux coureurs victimes de malaise ne prendront même pas le départ ) avec une ambiance de folie. Danses ,musiques et feux d’artifice ,tout est présent pour un départ inoubliable. Le public crie votre prénom lors de votre passage ,c’est énorme, ça donne des ailes mais pas trop quand même car il reste du chemin. Saint Pierre-Domaine Vidot 15km 660 d+ : une alternance de route et champs de canne à sucre ,ça monte gentiment et tout va bien . Sortie du  ravitaillement, la fraîcheur est déjà présente . Je me couvre avant d’avoir froid car je sais que le traditionnel bouchon arrive .Bingo !500 m plus loin ,il est là …1h en file indienne à supporter les flatulences des uns et des autres !! Va s’en suivre une longue montée ,entre forêts et pâturages,jusqu’au 40 ème km .Le jour se lève et nous offre de magnifiques paysages . Je vais pouvoir enfin attaquer la descente sur Mare à Boue . Je trouve un bon rythme sur un monotrace très étroit…tellement étroit que mon genou gauche est stoppé net par un rocher caché par de l’herbe…chute, entaille et très grosse douleur sur la rotule.Putain ,fait chier ! Je me pose 5 minutes , les premières foulées sont douloureuses mais ça repart . Je ne suis plus très concentré et 15 minutes plus tard je me tord la cheville gauche . Re fait chier , c’est la poisse ! Même scénario et je repars jusqu’à Mare à Boue. Je m’arrête direction l’infirmerie pour nettoyer cette plaie et faire un strap . Pour la plaie, ok rien de grave . Pour la cheville, c’est un peu plus compliqué. Un œdème s’est formé et le docteur n’est pas chaud pour me laisser continuer . Pas question, il n’est pas fou lui ..je vais pas arrêter au bout de 50km  !!! Après une heure d’attente  ,j’obtiens gain de cause et un joli strap. Comme j’ai encore de l’avance ,je décide de profiter  des lits de camps à disposition pour m’allonger une bonne heure. Je vais réussir à  dormir un bon 1/4 d’heure . Je repars frais comme un gardon vers le Coteau Kerveguen . Mare à Boue, ça porte vraiment bien son nom! Après une longue montée de 700 M d+ , je peux amorcer la terrible descente sur Cilaos….descente qui sera terrible d’ennui suite à un bouchon créé par un coureur refusant de laisser passer les autres . 14h , j’arrive enfin à Cilaos. Changement de vêtements, petit repas et je repars pour affronter le Col du Taïbit et ses innombrables marches. Il porte bien son nom lui aussi …arrêt obligatoire au sommet pour soulager mon entrejambe avec un peu de crème. Je pense déjà à la douche d’après course qui s’annonce douloureuse .Bref , je rentre dans Mafate  pour rejoindre Marla . Arrivée au ravito ,la deuxième nuit tombe … je me couvre ,je change les piles de la frontale et go.  Il est temps d’allumer  la frontale  ! Putain, c’est pas vrai !! Elle ne fonctionne plus !! Un coureur s’arrête, on change et rechange les piles ..rien à faire . Heureusement, il finit par me proposer sa frontale de secours ! Ouf !Merci Armand! La suite de la nuit sera très longue , mes genoux sont au supplice. Je n’arrive plus à courir . Je vais dormir un petit 1/4 heure, sur le bord d’un sentier ,pour oublier un peu la douleur .Puis direction Grand Place où j’arrive à 5h . Direction l’infirmerie, je ressors avec un strap à chaque genou…une vraie momie…verdict tendinite rotulienne. Pas grave ,c’est parti pour 1900m d’ascension et le sommet du Maïdo . Une ascension qui va très bien se passer , mes genoux me font beaucoup moins souffrir en montée. Une arrivée au sommet digne du tour de France, une ambiance qui motive pour la suite . Bon ,il reste encore 55km mais je sais ,sauf grosse défaillance, que je vais aller au bout .17h30 ,après 17km de descente ,je rejoins Sans Souci . J’attaque la troisième nuit .Première partie de nuit avec une portion jusqu’à La Possession qui me paraîtra interminable. C’est maintenant l’heure du chemin  des anglais jusqu’à La Grande Chaloupe. Je le savais , des kilomètres de pavés irréguliers où l’on a du mal à trouver l’équilibre . Ça  monte, ça  descend et ça demande surtout beaucoup de concentration. 5h30..151 km…Grande Chaloupe ,ça  sent bon la fin. Il ne reste plus que  13km 700m de d+ et 4,5km de descente sur La Redoute. Montée  jusqu’à  Colorado qui se passe plutôt bien malgré  un terrain gras . Dernier  pointage , je décide de courir cette dernière descente . J’arrive à trouver un bon rythme malheureusement freiner par une grosse averse en milieu de descente. Le terrain est trop glissant ,je suis obligé de ralentir. C’est pas le moment de se faire mal. Un peu plus bas le terrain est de nouveau praticable, j’entends la sono de La Redoute et je me remets à  courir. Le sourire aux lèvres, j’oublie toutes mes douleurs. Le moment tant rêvé  arrive , l’entrée sur le stade de La Redoute . J’appelle Sandrine qui m’a soutenu par téléphone tout au long de ses trois jours et je profite un maximum de ses derniers mètres de pur bonheur. Après 168.5km et 9600m de d+,je passe l’arche d’arrivée en 61h19min49s . Je récupère ma médaille, mon tee-shirt et pour la première fois de ma vie ,je vais verser une larme . Je suis finisher de La diagonale des fous .Merci à  ma femme, mes enfants, ma famille, mes amis et tout ceux qui m’ont soutenu. Fier d’avoir représenté le club et mon entreprise qui m’a sponsorisé. Je me douche , je mange, je retrouve Armand pour lui rendre sa frontale, je trouve un bienfaiteur pour me ramener à  100km  de là et je m’endors paisiblement sur le stade de La Redoute. Merci à tous!

La Lautrecoise

Dimanche 14 Octobre avait lieu le trail de Lautrec. Au programme une course de 25km avec 1000 D+ et une autre de 12km avec 350 D+

Apres avoir récupérer le dossard et une grappe d’ail rose en cadeau je suis prête à prendre le départ. Eric lui court déjà depuis 45 min.
Au départ du 12km nous sommes 263 participants et 115 sur le 25km.
Une course très roulante et vallonnée, sous un beau soleil mais avec beaucoup de vent qui gêne quand il est de face!
Course qui se passe très bien pour moi avec une 3eme place féminine (trop contente), Eric content lui aussi avec sa 1ere place Féminine (oui oui c’est lui même qui la dit, notre président nous cacherait t’il des choses?)
Eric 2h38 48eme /115    9eme M2
Tatiana 1h08 /263    1ere S

Foulées Montredonnaise

C’est la der…

Ultime épreuve du challenge, avec pour la plupart des chiffres de participation qui oscillent entre 14-18

Les hostilités avaient commencé sur des terres inconnues (Bousquet/Orb) pour se prolonger vers le Pic de Nore, dans l’humidité, le froid, la neige…(Pas de tranchées tout de même..accessibilité ok)

A noter , le renfort dans ces contrées,  de troupes provenant des plaines de l’Hérault, de l’Aude, du pays cathare…

Au fil des mois, se dégage l’armée des mercenaires que l’on retrouvera tout au long de la campagne, sur tous les fronts; avec à noter une forte densité sur le front de l’est (Lacaune-Murat)

Mai-Juin seront les mois qui vont figer les positions, prolongés par Juillet et Aout qui va asseoir la suprématie des futurs vainqueurs et ainsi décourager une résistance, une révolte, prête à renverser l’ordre établi lors des dernières confrontations…

Les derniers bastions restent imprenables…Les plus affutés restent maître de la situation…(ils étaient remarquablement armés)

En ce jour de fin Septembre, la démobilisation s’effectue ,c’est la trève, en attendant les réjouissances (armistice) de Novembre (pas le 11 mais le 24) ou on va faire sauter les bouchons du côté de Labruguière (pas dans un wagon mais dans la salle de « La Fabrique »).

A l’occasion de cette dernière « Bataille du Chrono » on retrouve les fantassins et les grognards de la première heure, mélés aux dernières recrues; à savoir: Maxime Fabre-Anthony Dirinaldo-Guilhem Rouquette.

 

Résultats Foulées Montredon Labessonnié

 

5 Km  1 – Maxime FABRE           17’18 »                10 Km 1 – Romain BARTHES        37’19 »        voisins de la banlieue Lacaunaise : le muratais SOUCASSE Raymond  90 – 59’51 »

7 – Anthony DIRINALDO   20’34                           6 – Guilhem ROUQUETTE   38’54 »                                                           le vabrais   MOLINIE Christian      55 – 50’37 »

16 – Hugo FABRE               42’18 »

43 Participants                                                             42 – Marc FABRE                48’12 »

 

103 Participants

Rocketta rock runs

La Rocchetta Rocks Run est une petite courses de village en Italie, au départ une quarantaine de partant. Dimanche après midi 15h45 (avant le retour en France :'( ) je prend le départ de cette course de 8km qui emprunte des anciens chemins muletiers.

Très jolie parcours qui au final fera que 7,2km avec 420m de dénivelé. J’arrache la 1er place féminine au sprint final en finissant le parcours en 47 minutes. Une douche, un plouf dans la piscine (beh oui on est en vacance!) un bon plat de pate et retour à la maison…

Load More