Avatar

About Site par défaut

Posts by Site par défaut:

La Triplette infernale !

Samedi 22 Février, une légère crainte de passer une soirée languissante chatouillait les esprits de 3 compères, Ricou, Janot et Cyrille. Et si on allait gambader au trail de l’Oustalou du côté de Labruguière? Chiche.

CyrilleJean Rascolricou

17H00 départ, Janot au volant, une arrivée à 18H10 sur place. Retrait des dossards, c’est Ricou qui nous a inscrits, malheureusement il a omis de joindre les licences avec les bulletins. Janot et Ricou toujours équipés, sortent le sésame. Cyrille jamais sans un papier ne l’a pas, les dames à l’inscription ne veulent pas lui donner le dossard. “Allez voir…” on taira le nom.

On trouve le responsable, pas du tout aimable, nous faisant la morale comme à des gosses, on lui récite le numéro de licence par coeur mais la morale ne cesse. Il y avait longtemps qu’on ne m’avait pas parlé comme à un gosse. Après 5 bonnes minutes de soufflons, on obtient enfin le dossard, l’incident est clôt mais on tire deux leçons de cet épisode: ne plus jamais sortir sans elle, pas la mastercard mais la licence, et toujours faire preuve de respect envers les coureurs qui viennent à notre trail.

On se prépare, en shot et vêtements légers, il fait chaud, puis on part s’échauffer. Ricou, même en ces contrées éloignées croise de la famille, retour à la voiture.

Frontales, gourdes (on les a pas laissées à la maison), puis direction le sas de départ. 5 minutes du départ, Janot arrive avec sa frontale toute neuve cassée à la main. Ces frontales à 11,90€, une sacrée affaire!! Il essaye de se la mettre dans tous les sens, ça éclaire, à droite en haut à gauche mais JAMAIS EN FACE!! quelle rigolade!, tant pis il le fera frontale à la main. On décide alors de l’accompagner, on ne sait jamais, il a l’air d’avoir la guigne le bougre.

Départ, entre pistes forestières, singles, bouillasse, on prend notre temps et on savoure, car le parcours est vraiment plaisant.

Au final on mettra 2H45 pour franchir ensemble la ligne d’arrivée, et faire un podium pour la photo. 23 bornes et quelques 900mD+.

Repas, retour, une mousse et au dodo.

A refaire, sans oublier la licence et avec du matériel de qualité.

foulees nocturnes 2014

 

Course d’Orientation

Notre ami Steph Tailhades et ses éléments de l’ESAT vous propose, ce Dimanche 02 Mars, une CO autour de la Salvetat.

Au programme, une quinzaine de balises à retrouver sur trois heures de course en équipe de deux. Aucun esprit de compétition mais surtout une découverte de la discipline. Pas d’inscriptions obligatoires, le rendez-vous est fixé à 14h au foyer ESAT, entre le stade et la caserne des pompiers. Avec Steph, convivialité et bonne humeur garantie ! Collation offerte après l’effort.

La gadoue des Ruthènes !

Et encore, la gadoue c’est gentil, la bouillasse oui ! Effectif réduit pour l’ACL mais grandes sensations en terre d’Aveyron.

Dans cette guerre de tranchées, les poilus présents au front étaient Janot et le Lion. Présents sur les deux batailles du 12.5km (400d+) et 27km (1080d+). Le rassemblement des troupes avait lieu à Salles la Source au nord de Rodez. Un petit village qui vaut le détour avec sa superbe et insolite cascade. Encore une perle de notre belle France.

A 9h30, c’est le Lion qui dégaine. Un départ de fusée pour les costauds, l’écrémage est rapide sur une côte précoce, les cannes brûlent un peu. Il s’accroche au paquet des vingts de tête. Il faut gérer, le plus dur de la mitraille s’annonce sur la première moitié de course. Les sentiers sont sympas, du bon trail typique de l’Aveyron, avec cette alternance entre causses et vallées. De bonnes sensations, du plaisir mais de la vigilance, terrain hyper glissant. Et la boue, déjà là… Remontée sur quelques traileurs partis trop fort. Puis bonne entente au sein d’un petit régiment bien solidaire sur les relais. A mi-course, changement de décor, opération commando. D’abord très rapide, très roulant, trop longtemps. En plus, on patauge dans l’eau, passage amphibie. Puis revoilà la boue, le final, dantesque ! Pire qu’une souille à cochons, un bourbier, un enfer pour les appuis, un effort épuisant, une lutte permanente. C’est à l’envie, à la niaque, que le Lion ressort entier de ces tranchées. Terreux jusqu’au nez, mais bien fier de s’être arraché, il termine 14e en 2h20.47.

Parti une heure après, c’était le tour du Traillounet et son contingent de 227 partants. Au milieu, Janot démarre à son rythme, sans prise de risque. Il garde ses munitions pour l’assaut final. Bonne idée, les jambes sont au rendez-vous. Une fois bien chaud, les côtes terminées, il s’envoie sévère et entame une enthousiaste remontée. Une bonne dose de plaisir, et un final de “guest-star” ! Au sprint avec Maxime Durand terminant son 27km, pour un passage de la ligne en duo. Brassac, Lacaune, même combat! Belle image de sportivité avec notre copain Max’. Flash, caméra, interview, Janot se retrouve propulsé sur le devant de la scène. Petit clin d’oeil du destin bien mérité après tant de courses terminées ! Au classement, 4e V2, 45e au scratch en 1h06.15. Cela vaut bien la tête d’affiche sur notre site !

Après une douche salvatrice, dans un vestiaire boueux au possible, petite collation rapide. Un coup de promo pour les Charcutrails, on repart vers le Tarn en ayant compris tout le sens de l’expression : ” j’en ai plein les bottes” ! Allez, bonne bourre les copains !

Je vous conseille la vidéo sur le lien suivant (classement compris):

Accueil

24h CHRONO

Faire un max de distance, 24h durant, un effort colossal ! Cela devient plus humain si l’aventure se partage. En relais, la solidarité et l’émulation prennent tout leur sens. C’est bien là l’essence de ces grands défis. Alors que dans le Tarn nous vivions notre Ronde, en Dordogne, l’ami Cyrille enquillait les kilomètres. Le Grand-Brassac Hivernal Trail, un enfer naturel, une multitude d’obstacles, une course de guerriers. Cyrille était engagé sur le format “Team trail”, avec deux autres coureurs et un assistant technique. Au programme pendant 24h, un parcours de 22km et 800d+. Après une première boucle en commun, trois points de relais étaient imposés. Cela  entraîne gestion de course et choix tactique. Chaque coureur étant libre d’effectuer la distance qu’il peut et qu’il veut. Et notre Cyrille il en veut, un sacré exemple de volonté et de courage. Malgré la boue, les tranchées, les échelles, les filets, l’eau, la nuit, la fatigue, la douleur, et bien malgré toutes ces embûches, notre forçat affiche 75km au compteur! Et cela sur un total de 157km.280m pour l’ensemble du relais, c’est dire sa performance ! L’équipe se classe 17e, avec une moyenne de 6.5km/h. Bravo à ses compagnons d’aventure. Peut-être que par humilité et modestie, Cyrille aurait laissé passer un compte-rendu…La balle est dans ton camp champion, qu’on se délecte de tes détails croustillants ! (P.S: j’espère ne pas m’être planté sur l’identité de l’équipe ! )

Tableau Checkpoints – Grand Brassac 2014 – TEAM TRAIL

GRAND-BRASSAC HIVERNAL TRAIL

Les “gens bons” au top !

Il y a de ces rendez-vous sportifs que l’on ne manquerait pour rien au monde. Il faut avoir partager l’ambiance et l’esprit de la ronde givrée pour comprendre cela. Et ce n’est pas la neige qui peut freiner l’ardeur des rudes montagnards. Toujours fidèles, nous étions encore le club le mieux représenté avec nos 7 brochettes de “gens bons”. Encore une distinction d’ensemble sur le podium. Nous faisons une fois de plus, de beaux ambassadeurs pour la capitale de la salaison.

Mais l’aventure ne s’arrête pas là ! Sportivement, à la pointe du combat, nous avons fièrement défendu nos couleurs. Comme un symbole, les lauriers reviennent à nos V3 de chocs. Ils terminent seconds de la catégorie. Nous étions bien fiers d’offrir une belle ovation à nos champions du jour, Daniel, Jean-Luc, André et Alain. Une juste récompense pour ces coureurs chevronnés et exemplaires. Preuve est faite que l’âge n’a pas de prise sur l’envie ! La “relève” promet…Car en V2, les “gens bons rances” échouent au pied du podium. Dans cette équipe, c’est Jean-Marc qui signe le sacré coup du jour. Meilleur Lacaunais sur le 10km en 40min.50s, et 18e au scratch. Ca sert de galoper les fèdes !

Dans le duel des “costauds”, et pour deux minutes, les jeunes “frais” (15e) auront eu raison des moins jeunes “crus” (17e). Deux belles places dans le top 20 de la ronde, ce n’est pas rien ! Coup de projecteur et grand bravo pour Loïc, notre fusée, lancée à plus de 15km/h, 8e place au scratch sur la deuxième étape.

Nos trois autres relais étaient un joli “mix” entre “briscards” masculins et courageuses féminines. Nous ferons ici un bel honneur à nos mordues de running. En mixte 3 dames, les “gens bons blancs” se classent à la sixième place. Sonia déchire à plus de 10km/h, Véro Maury goûte à la fierté de sa première “compét” et Yolande avec un grand courage s’est surpassée sur le 17km. Véro Bardy, Laurie et Marie sont à qualifier des mêmes distinctions d’abnégation et de dépassement de soi, bravo à nos championnes !

Une fois de plus c’est l’esprit d’équipe qui sort vainqueur de cette 32e Ronde Givrée. Courir avec et pour les autres. Qu’on se le dise, soyons toujours aussi nombreux l’an prochain. Que notre réputation d’esprit collectif et solidaire reste notre marque de fabrique, que notre bleu clôture encore la cérémonie des podiums. Vive l’ACL !

Tous les résultats ci-dessous, et bons nombres de clichés à venir….

La Ronde Givrée Auchan » Résultats

RONDE GIVREE 2014 (2)

Sous le soleil de Balaruc !

Grisaille sur les hauteurs? Décollage vers le midi, atterrissage sur Balaruc, amplitude thermique +10°. Le soleil, l’étang de Thau, le St Clair et la belle bleue comme décor, un régal! Notre objectif du lendemain, le Trail des Sangliers et son épaisse garrigue. Côté logistique, en grand club, nous arrivons la veille. Hôtel tout confort, piscine et hammam, à deux pas de l’arrivée des courses. Des conditions optimales pour notre équipe et un bon moment de détente pour nos suiveuses.

Côté sportif, le massif de la Gardiole nous attend. Deux formats au programme. Le 15km (415d+) pour Pascal et Janot. Et le 28km (720d+) pour Ricou, Cyrille et le Lion. Un petit récit s’impose… 6h00 du mat, Ricou et le Lion ouvrent le bal du p’ti déj. En pleine forme, confiants, la concentration est déjà de mise. On se motive sur l’envie de croquer les jeunots à la future ronde givrée… Dehors, l’aube dessine déjà les traits d’une superbe journée. Mais manque Cyrille, parti la veille vers 23h (je charrie), il arrive enfin. Après avoir fait le tour du bassin de Thau, en long, en large et en travers ! Du coup, il est vraiment en forme, ça va fumer. Du grand Bourguignon ! Un café pour le “calmer”, et nous voilà embarquer vers les “hauteurs” de la Peyrade. Au départ, 350 traileurs, il fait 12°, tenue courte et légère en Janvier, c’est le pied. En avant sur le terrain des Sangliers. Le décor est superbe, la méditerranée scintille, la garrigue s’éveille, un contraste terre et mer saisissant ! Plus loin sur l’horizon, le Canigou s’élève, fier de son manteau blanc, il paraît tout proche…Mais pas de place à l’illusion, sous nos pieds, c’est la “caillasse” qui nous rappelle à l’ordre. Il va falloir être costaud sur ce terrain de jeu tonique et rugueux. Rien à faire, même en plaine, la succession de raidillons et relances reste un effort éprouvant. Aucune course n’est simple ! Le Lion s’accroche au groupe de tête. 15 coureurs qui explosent de partout dans l’ascension “primée” du quatrième kilomètres. Il restera au contact des meilleurs jusqu’à la mi-course, puis maintiendra au mieux son effort pour accrocher une belle 10e place en 2h23.55. Cyrille et Ricou gèrent leurs efforts en duo, jamais loin l’un de l’autre. Le final est plus languissant, le vent dans le nez. Le premier plus en jambes, jouera son rôle de “copain tracteur” pour tirer le second vers le port de Balaruc. Tous deux terminent en 2h48.07, 54e et 55e.

Pendant ce temps, Pascal et Jean, du même lieu et dans un décor identique, s’étaient élancés sur le 15km au milieu de 474 coureurs supplémentaires. Plus de 800 partants au total, une sacrée réussite. C’est Janot qui rejoint Balaruc le premier. Avec une préparation VTT et quelques ascensions records au Montalet, il maintient une très belle forme. L’organisation le classe même en séniors ! Au final il boucle ce trail en 1h26.46, 77e et 14e V2. Elles sont bien loin les “Rascolades”! Juste à temps pour l’apéro, et après un effort pour le plaisir, Pascal débarque 233e en 1h41.19. Il faut dire qu’il passa un temps fou à faire quelques “pieds” et autres “mousillades” de sangliers…. Place à vos récits “perso” les copains…

Après l’effort, l’instant réconfort nous attends à Marseillan pour un resto bien agréable. Au plus près des parcs à huîtres, sur les bords de l’étang de Thau, de belles assiettes s’offrent à nous. Une petite balade digestive, une dernière bouffée d’iode et nous voilà reparti vers le front gris…. Qu’on était bien, sous le soleil de Balaruc ! (Un grand merci à Michèle et Pascal pour l’intendance et l’organisation).

Résultats complets: www.fouladous.fr/crbst_16.html

 

L’ACL sur tous les fronts !

Un week-end de sport à l’ACL commence toujours le samedi matin. Sous la houlette de Laurie, les filles du club s’entraînent en équipe. Départ du stade, passage au Thyois pour un aller-retour sur la petite route de Murasson. Une bonne sortie de 10km et des projets qui se dessinent pour la Ronde Givrée. Tous nos encouragements !

Dimanche 6h00, les matinaux du jour sont Ricou, Fabien, Yoann et le Lion. Direction le trail du Boer à Moussan. Trajet glissant mais
prudent au volant. Nous arrivons tout de même à bon port. Le réveil physique et l’échauffement sont pénibles, même ici en plaine audoise, la froidure est saisissante. Du grand beau s’annonce mais vivement que le soleil arrive. Le choix des tenues provoque de grandes réflexions. Avec le temps, on se rend compte qu’il ne faut jamais se couvrir de trop. Après quelques foulées bondissantes et autres “dégazages” naturels, l’atmosphère se réchauffe. Un coup de “douze” plus tard voilà le départ donné ! En piste pour 24km et 500m d+. Dès la sortie du village, le décor est planté. Un parcours bien “speed”, sur de jolis sentiers de garrigues et des relances au coeur du vignoble. De nombreuses “côtelettes” sollicitent le cardio, on monte très vite en régime sur ce genre de tracé. Le Lion va de l’avant, Yoann n’est pas loin mais découvre la distance. Un peu plus loin, Fabien et Ricou démarrent déjà leur “mano à mano” en vue de la Ronde givrée… Le coup de chapeau est pour Fabien. Rentré du boulot à 4h du mat’, il n’a pas reculé devant le défi, un sacré gaillard ! Il termine 49e en 2h08.10. Ricou, après un final de baston en V2, se classe 45e en 2h06.11. Yoann, pour une première, fini 25e en 1h59.27, au courage et au mental, une bonne expérience. Le Lion, bien en canne, accroche la 9e place en 1h52.15. Nous sommes dans le top 50 sur 175 classés, vraiment cool ! Un bon ravito, une douche chaude, nous partons en quête du breuvage réparateur. La Kro sur le marché de noël local, la pêche à l’épicerie, on est heureux ! Direction Narbonne pour un resto qui épuise tous les superlatifs, un vrai bon moment de gourmandise. Du sport, des copains et de la bonne vie, que demander de plus !

Pendant ce temps, trois autres compagnons étaient sur le pont ! Sur le cross de Payrin, c’est Aurélien, Patrick et Janot qui représentent nos couleurs.

Sur le format “élite”, la distance à couvrir est de 8900m. On connait la “violence” de ce genre d’effort, à bloc du début à la fin, sur des terrains boueux. Même pas peur ! Le duo Cavailles à fait des étincelles, prenant même en étau Nicolas Jalabert. Aurélien fait 6e au scratch, en 38min45s (1er sénior hors scratch). Patrick 8e, en 39min34s et premier en catégorie V2. Deux beaux podiums. Et que dire de Janot, il faut y aller se frotter à toutes ces gazelles ! Lui le montagnard, qui gravit le Montalet trois fois par semaine… Mine de rien, milieu de classement, 24e en 44min58s. Bravo à tous les trois !IMG_1272eric 119 eric 151 eric 152 eric 153

Retour sur l’AG.

Riche journée pour l’ACL le samedi 16 Novembre. Première journée du trophée de l’avenir. Une bonne partie des licenciés étaient au soutien de l’école d’athlé pour recevoir et encadrer une belle troupe de jeunes pousses tarnaises. Un coup de main très apprécié par Claude. Résumé et résultats à la rubrique “Coin des jeunes”.

En début de soirée, se tenait l’assemblée générale. Devant une belle assistance, Jean-Luc ouvrait la séance. Se réjouissant de la présence de nouveaux licenciés. Qui plus est, en souhaitant la bienvenue aux filles de la MJC. Le bureau dressait le bilan de l’année 2013. Un ensemble très satisfaisant.

Tant sur le plan financier, où la réussite de l’organisation du Trail permet un résultat positif. Que sur le plan sportif,  avec de bons résultats chez petits et grands qui traduisent la bonne vitalité de nos troupes. Claude, sans qui l’école ne vivrait pas, mettait l’accent sur un point primordial à ses yeux. Le soutien et l’accompagnement des parents lors des compétitions. Un grand merci à eux. Tous les enfants furent récompensés d’un trophée pour leurs divers exploits. Eric, après avoir relaté l’ensemble de la saison trail/route, donnait quelques coups de projecteurs particuliers. A  Janot Rascol pour son total de 17 courses au compteur 2013. A Bastien Amalric pour une belle série de podiums et un avenir prometteur. Et à Lionel Gros pour son périple de 24h sur la 6666 occitane.

La clôture de cette réunion fut marquée par le passage de témoin entre Jean-Luc et Eric à la présidence du club. Une décision mûrement réfléchie en amont et partagée avec les autres membres du bureau. Un esprit de cohésion que ce changement ne perturbera pas. Surtout dans l’optique des 10 ans de notre trail.

La soirée se poursuivra dans la convivialité autour d’un excellent repas. Les soupes aux fromages eurent un grand succès, merci aux bénévoles. La digestion fut festive, arrosée et propice à de futurs défis sportifs…

Load More