Courses Adultes

Records pour Maxime Fabre

Carton plein pour notre champion Maxime Fabre qui a réussi l’exploit en 15 jours de battre 3 records du club. Excellente prestation de notre sociétaire qui dès le 1er juillet à Castres termine le 800m en 1’58″80. Il récidive lors de sa deuxième sortie le 11 juillet, toujours à Castres sur la piste du Travet, à l’occasion des interclubs où il s’aligne sur le 3000m qu’il parcourt en 8’48″70. Enfin le 15 juillet, sur la lancée, il se rend à Bordeaux pour participer à un meeting et une épreuve inédite pour lui: Le 1500m et un temps de 4’00″85. 3 courses, 3 records de club améliorés et pas des moindres puisqu’ils appartenaient depuis la fin des années 90 à notre célèbre et fameux Samir Gretete. Un grand bravo à toi, Maxime, pour ces performances. Le président Eric Cambon et ton entraîneur Patrick Cavaillès peuvent être fiers de toi. Par ton sérieux et ton assiduité aux entraînements, tu as prouvé que l’on pouvait compter sur toi pour porter haut et loin les couleurs du club. La saison n’étant pas encore terminée, gageons que tu auras l’occasion d’améliorer ces records, c’est tout le mal que l’on peut te souhaiter.

Chronos de Samoir et de Maxime:

 SAMIR           MAXIME

 800m       2’01″0           1’58″80

1500m      4’09″0           4’00″85

3000m      8’49″0           8’48″70

Interclub CARMAUX

Fin de saison pour nos jeunes des catégories poussines, poussins, lors de la dernière compétition organisée à Carmaux à l’occasion des interclubs. Une cinquantaine de jeunes du département avaient répondu présents, avec la présence de 4 Lacaunais. Un triathlon au choix pour chaque athlète était proposé: Une course, un saut et un lancer. Jade Boudou et Nathan Cazabonne obtiennent tous les 2 un total de 32 points sur l’ensemble des 3 épreuves, Aymane El Mihdar: 25 points et Hamza El Masoudi: 19 points. De cette journée, on retiendra surtout la belle performance de Jade au triple saut avec un bond à 7,02m. Un grand bravo à tous les 4 pour leur participation à cette épreuve. Rendez-vous est pris début septembre pour la reprise, en attendant, bonnes vacances à tous.

Triathlon Eveil Athlétique

Après plus de 3 mois d’inactivité, nos jeunes avaient l’occasion samedi 27 juin à Lacaune de reprendre leurs marques au cours d’une animation proposée par les entraîneurs de l’ACL. Au programme, un triathlon comprenant: Le 30m, le pentabond et le lancer de poids. A la surprise des parents et éducateurs de belles performances on été réalisées. Dans la catégorie  » Eveil athlétique filles  » Lohane arrive en tête avec un total de 43 points sur l’ensemble des 3 épreuves, suivie de Léane Thomas: 22 points, Noélie Soulet: 19 points, Léna Rascol: 17 points, Candice Sibourd: 16 points, Louise Alinat: 14 points et Lola Bosc: 12 points. Dans la catégorie  » Eveil athlétique garçons  » Georges Bertrand et Hugo Boudou se partagent la 1ère place avec 26 points, 3ème, Matéo Pébarte 22 points, Tom Gleizes Billet: 16 points, Rayan Bakir: 11 points et Emilio Bertrand: 6 points. dans la catégorie Poussines, 1ère place pour Peppa Victoor avec 61 points, 2ème: Jade Boudou: 42 points et Elsa Alengrin: 17 points. Dans la catégorie poussins, 1ère place pour Hamza El Masoudi avec 29 points et la 2ème pour Nathan Cazabonne. Un relais par Equipe complétait ces épreuves individuelles suivi d’un goûter apprécié par tous. Un grand bravo à nos futurs champions. Dernière sortie pour les catégories Poussines, poussins, samedi 4 juillet à Carmaux avec la programmation d’un interclubs dépatemental.

Alerte sortie course à pied COVID19

Message du Major Emmanuel Rodier de la brigade de gendarmerie de Lacaune

La préfète a pris un arrêté pour indiquer : que la fréquentation par le public des forêts domaniales est interdites pour un usage social (activités sportives, ludiques, récréatives, …) à compter du 2/04/20 jusqu a nouvel ordre.

L amende est de 135€.

L attestation dérogatoire pour la pratique du sport durant 1 h ne fonctionne pas.

L arrête à été pris le 06/04/2020

Prenez soin de vous et protégez vous…

Bises à vous tous…

Ci-dessous carte du domanial de Lacaune

Confinement et entraînement : les conseils du professeur Bossuc

Faire face à la crise, même pour les résidents en appartement ou en studio, c’est possible.

  1. Scier deux pieds (consécutifs) de votre table. Clouez-les sur votre sol, parallèles au mur, le premier installé à une distance équivalente à la moitié de la longueur de la table (entraînement en résistance dure), le second, dix centimètres plus éloigné (entraînement en endurance)
  2. Installer la table, de façon qu’elle forme un plan incliné allant de l’un des pieds cloués jusqu’au mur.
  3. À partir du robinet du lavabo, bricoler un ballon de mélangeur eau-savon qui aboutit par un tuyau à une rampe de diffusion installée sur le bord supérieur de la table.
  4. En tenue d’athlète, vous ouvrez le robinet et vous vous postez au pied de la table en essayant de la gravir en enjambées durant le temps que vous aviez prévu de consacrer à votre entraînement (c’est le plus dur : il faut fixer le mur en imaginant des paysages somptueux… durant deux heures pour un entraînement « marathon », au moins trois fois par semaine).
  5. Diététique. Vous conservez les trois repas, mais vous allégez le repas du soir tous le temps que durera le temps du confinement.
  6. Vous n’aviez qu’une table ? Vous prenez votre repas au-dessus du lavabo (en fermant le tuyau d’évacuation : ainsi si vous n’avez pas dévalisé les grandes épiceries en vous créant un stock décennal, vous pourrez toujours récupérer les miettes en cas de pénurie).
  7. Vous vous inscrivez pour la course de Murat le dimanche 23 août. Avec ce plan d’entraînement, le professeur Bossuc vous garantit une place dans le Top 100.

VINOTRAIL

VINOTRAIL 8 mars 2020

Sortie à Arboras, petit village lové sur les premiers contreforts des Cévennes et du plateau du Larzac, avec les Tichit’s.

On s’appelle, eux passent par Murat, nous par Fraïsse, donc pas de covoiturage, d’autant que Christophe court à

9 heures et nous 9 h 30.

En route, je m’arrête acheter le ‘new paper’ à Hérépian, nous voyons passés la Clio bleu métal des Tichit’s qui nous gratifie d’un bon coup de klaxon. Tout compte fait, nous ne faisons pas de covoiturage, vu la baisse des matières premières. Bien mal leur en a pris, ils ont fait 3 fois le tour de la plaine de l’Hérault avant d’arriver.

Le RDV de départ se situe dans un domaine viticole ‘’Des Causses’’, avec vue imprenable sur le Mont Saint Baudille, la vallée de l’Hérault…….

Super !!! Pas de problème de stationnement, c’est immense.

Récupération des dossards, et c’est déjà le départ, pour Christophe, 28 km 1197 +

Nous (Domi, Marie et Francis) 17 km  600 + en réalité nous avons fait presque 19 km

 Un drone filme le départ, partis juste avant nous, c’était un peu le bazar pour doubler, mais bon enfant.

C’est parti vite comme dab, nous quittons rapidement les vignes pour progresser rapidement sur une piste, puis une mono-trace montante dans la garrigue.

Là, ce n’est pas de la boue qui nous attend comme la semaine dernière, mais du bon clapas, cailloux, roc, gravier et pierres, rocher calcaire, bien sec un peu de dolomie et  marne compacte.

Le soleil est au rendez-vous, il va faire vite chaud, tee-shirt et short de rigueur.

Nous arrivons rapidement dans un talweg sous la végétation (chênes Kermès) avec un ruisseau quasiment sec où il est difficile de courir car il faut souvent s’aider des mains pour gravir des petits ressauts rocheux et des vasques asséchées.

Une fois sortis du ruisseau, nous attaquons enfin la montée, ça monte sec, on alterne petits pas            (façon Marie) et marche. Rapidement nous arrivons sur le plateau, avec au passage une petite fenêtre sur le mont Aigoual enneigé  (magnifique) et de l’autre côté la méditerranée qui scintille, au milieu des buis bien verts et ragaillardis de l’agression dû à la pyrale.

Après quelques km et le passage au ravito, nous attaquons la descente presqu’en monotrace.

Je me fais doubler par les premiers du 26 km et 1 et 2 et 3 jusqu’à 6 les autres sont arrivés après moi ha ha ha !!!

(non mais quand même, faut pas pousser le V6 Francis, (ça rime) dans le bartas).

Ca sent bon l’écurie, le parcours se termine au milieu des vignes, on aperçoit le domaine et tous les délices qui viendront après course. L’équipe de temps course nous accueille sous son arche, je fais mon petit saut habituel pour le président.

Les filles arrivent rapidement, nous nous désaltérons en attendant Christophe m…. qu’est ce qu’il fout, on a soif, on aura plus de vin MDR.

Il arrive tout secoué d’avoir vu  les secouristes s’occuper d’un coureur.

Seul ombre à cette belle journée, un triathlète de Montpellier a fait un arrêt cardiaque à 2 ou 3 km de l’arrivée. Heureusement un médecin et une infirmière arrivés derrière lui et ont pu prodiguer les premiers massages (1/4 heure au moins) avant l’arrivée des secours (défibrillateur) et ensuite de la protection civile par hélico.

Nous lui souhaitons un rapide rétablissement.

En apéro, dégustation des divers domaines locaux (voir les photos, on sait maintenant pourquoi elles courent, on a du lourd). Le repas était compris, aligot saucisse, dessert vin et verre offert.

Après le café, retour à la maison, les Tichit’s nous suivent pour ne pas se perdre

Résultats :

Christophe 26 km  3 h 36  –  55 / 120

Domi   2 h 30  – 117 / 167

Marie  2 h 46  – 141 / 167

Francis 2 h 13  –  64 / 167

Cross de Florentin

Près de 320 jeunes de tout le département s’étaient donnés rendez-vous à Florentin pour le championnat départemental de cross des catégories  » Eveil athlétique  » et  » Poussins  » Un temps idéal, un terrain excellent et une organisation parfaite ont contribué à la réussite de cette manifestation. Déplacement de 11 Lacaunais avec dans la 1ère course des  » Eveil athlétique filles « , la présence de Candice Sibourd et Léane Thomas qui terminent respectivement à la 31ème et 47ème place. Chez les garçons, tir groupé de Hugo Boudou: 27ème et Georges Bertrand: 28ème. Suivent ensuite Rayan Bakir: 82ème et Kyle Pereira: 93ème. Dans la catégorie poussines, Jade Boudou parvient à se hisser à la 27ème place et Peppa Victoor à la 32ème place. Chez les poussins, belle performance à l’actif de Nathan Cazabonne qui termine 17ème, suivi de Hamza El Masoudi 33ème et Aymane El Mihdar 34ème. Un grand bravo à nos champions. Prochaine sortie pour les » Eveil athlétique  » le samedi 28 mars à Aussillon à l’occasion de la 4ème journée du trophée de l’Avenir.

ALBATRAIL

Albatrail d’Alban

Le 23 Février a eu lieu à Alban, le traditionnel Albatrail.

Sur l’Albatrailhounet de 8, 500 km, on retrouve sur la 3ème marche du podium, de l’AC Lacaune, Guilhem ROUQUETTE en 37min 03.

Sur le même parcours on retrouve :

  • Manon MAURY (AC Lacaune) en 53min 49 : 38ème et 7ème SEF
  • Anne Sophie TRAODEC (AC Lacaune) en 59min 55 : 65ème et 14ème SEF

Sur le AlbaTrailhou (14km 500), on retrouve de l’AC Lacaune :

  • Ingrid BOUVET (1h 42min 42) : 126ème et 1ère 1M0F.
  • Dominique TICHIT (1h 43min 33) : 131ème et 2ème M2F
  • Marie Odile GIL (1h 53min 36s) : 164ème et 2ème M3F
  • Tatiana DEVIC (1h 31min 01s) : 73ème et 1ère SEF
  • Mathilde REQUIS (1h 38min 09) : 107ème et 3ème SEF
  • MAFFRE Lionel (1h 26min 30) : 46ème et 6ème M2M
  • TICHIT Christophe (1h 15min 34s) : 10ème et 1er M2M
  • CAMBON Eric (1h 18min 40s) : 18ème et 2ème M4M
  • LUIS Joaquim (1h 28min 15s) : 62ème et 1er M5M
  • DURAND Patrick (1h 31min 06s) : 74ème et 1er M6M
  • GIL Francis (1h 33min 23s) : 86ème et 2ème M6M
  • CAMBOS Augustin (1h 21min 10s) : 27ème et 9ème SEM
  • SICARD Florent (1h 29min 59s) : 70ème et 22ème SEM

Sur l’AlbaTrail, on notera la victoire d’un autre Lacaunais en la personne de Laurent SOCCOL en 3h 06min 47 !

Victoire de Laurent SOCCOL sur l’AlbaTrail

La Tarahumaras

La Tarahumaras  Muret                                              

1 er mars sortie dominicale des Gil’s à Muret. 

Au menu 3 courses  (36, 26 et 11 et une rando) après moult hésitations, Marie était plutôt partante pour le 11, au  final nous optons pour le 26 km et 600 +. Ca fera un bon entrainement  en prévision de la Trans-Aubrac.

Départ 9 heures, le temps, malgré les prévisions pessimistes, est plutôt beau. Il a plu la veille pas de poussière en perspective.

Toutes les courses sont complètes :

 450 inscrits sur le 11 km départ 9 heures 30

325 inscrits sur  le 26 m départ 9 heures Parcours principalement collinaire agréable en  mono trace, piste et 20 % revêtus.

125 inscrits sur le 36 km départ 8 heures

C’est parti !!!

Nous nous dirigeons plein sud, via le quartier résidentiel de Muret, rapidement nous descendons sur la berge de la Garonne durant 3 km environ. La première difficulté pointe son nez, une côte assez raide où la plupart des coureurs la gravisse en marchant. A noter, que c’est boueux.

 Nous arrivons sur un plateau d’où l’on aperçoit les Pyrénées dans toute sa splendeur, magnifique, enneigée, ça donne envie de s’arrêter et contempler tout simplement.

Allez, on repart, s’ensuit une multitude de petites côtes, de la boue, de la fange, de la gadoue et j’en passe à la montée à la descente, un vrai numéro d’équilibriste à plusieurs reprises je manque d’y perdre mes chaussures, y en a marre, vivement l’arrivée…

Bref, dernière descente le stage est ligne de mire et en  récompense bière et sandwich gratuits.

Deux courses sur Toulouse avec quelques années d’écarts et deux galères, je jure un peu tard qu’on ne m’y reprendra pas ……

Francis

Mais qu’est -ce que je fais là…..et dire que je devais faire le 11km, un gros creux au 15, la, faut que je  me booste mais je ne sais pas comment, cette gadoue commence à me taper le système, ça colle aux chaussures, j’avance pas, c’est bon, cette fois ci, j’arrête la course a pied……allez ravitaillement au 22km,les bénévoles sont très gentils et m’encouragent, je continue petit pas, petit pas……..24km…….courage plus que 2km….et la une petite pensée me traverse l’esprit, je ferais bien le Vinotrail….c’est grave docteur !!!!!! Oui c’est même contagieux….pas de guérison possible…

Ligne d’arrivée, mon homme, ma fille….j’hésite a les serrer dans mes bras ou les maudirent, mais Megane a le mot pour me réconforter, On va boire une petite bière Maman ;)…..dur dur mais heureuse de l’avoir fait, surtout en famille.

Marie

Chrono par ancienneté :

Francis 3 h 04’ 15’’  127 éme et 2éme V6, le turbo m’a lâché dans la dernière côte

Mégane 3 h 22’ 44’’ 200 éme F  – 6 éme S

Marie 3 h 43’ 39’’  256 éme F  –  4éme M3

Taill’Aventure Trail

Samedi 22/02/2020; ça repart pour une nouvelle saison. Le Bousquet d’Orb nous accueille. C’ est les retrouvailles avec les fantassins du challenge…

C’ est des « Tut-Tut » sur le parking avec le klaxon des voitures…Des « Psitt », salut ça va, en forme depuis l’ année dernière, et avec quelques intimes c’ est des « Smack » sur les deux joues…Le temps de récupérer le dossard; « Ding-dong Ding-dong » quatorze heures à l’ horloge c’ est le départ du 12,5 et 25 km…Les trailers sont partis, groupés à cet instant, dans le crépitement des pas sur l’ asphalte « Clap! Clap! Clap! » entrecoupé parfois, par le son métallique « Gling! Gling! » qui semble être des clefs dans les poches qui s’entrechoquent. La première difficulté se présente: une montée sur plusieurs kilomètres, assez raide, qui autorise la marche. Ce sera pour certains le moment d’ absorber une rasade de boisson vitaminée… »Glou-Glou-GLou » et on relance le trot. Sur ce contrefort du Caroux le silence de la nature est perturbé parfois par le toussement d’ un trailer (Atchoum! »)  suivit d’ un « Pflitt » pour se dégager les bronches et la gorge. C’ est ce qu’ on peut appeler un délestage  (ou ramonage) biologique…

La tour de guet du Mont Méguillou (786m) atteinte, c’ est une descente technique avec passage sur des promontoires qui dominent la vallée de l’ Orb. Certains s’ émerveillent: « Wouaf » Que c’ est beau! d’ autre essayent de se ralentir en s’ accrochant à une corde, tout en vociférant « Ouile Ouille Ouille ». Enfin « Boum Badaboum » c’ est le déboulé dans les rues du Bousquet pour cette fin de parcours, sous les applaudissements qui crépitent « Clap! Clap Clap! » des accompagnant et des villageois.

Réconfort à l’ arrivée avec le demi offert ou la boisson gazeuse « made in USA » reconnaissable à sa couleur et au « Pshitt » à son ouverture.

C’ est l’ heure de repartir: « Vroum! Vroum! » le contact de la voiture est mis pour regagner notre montagne; sans oublier le « Clic-Clac » de la ceinture…Sécurité oblige.

PS: Dans le parcours,à une bifurcation, nombreux se sont retrouvés hors circuit suite à un défaut de balisage, avec des variations de distance pouvant atteindre plusieurs kilomètres ( 4km concernant le leader Romain Barthés).

RESULTAT 12,5 km   165 Classés

1    LANIER   Quentin   1:12:07   1SEM

28  FABRE  Hugo         1:30:09   3ESM

30  FABRE  Marc          1:31:20   1 M5M

Load More