Un petit périple dominical entre copains, pour “croquer” du sentier, il y avait bien longtemps ! Et pour tout vous dire, ce réveil à l’aube, cette excitation d’avant course, ces rigolades, c’est toujours aussi bon ! En plus notre club avait fière allure dimanche dernier sur le trail des Banuts à Combes (34). La jeune garde à la pointe du combat, ça fait plaisir !  Avec Yoan, Bastien et Fabien embarqués sur le 16km  (750d+). Le tout encadré par le duo Cyrille et le Lion sur le 32km (1400d+).

Cela vaut bien un petit récit, en route…

Démarrage en côte sur l’Espinouse puis zigzag sur les routes escarpées du Caroux. Le Lion pour GPS, Cyrille au pilotage “roumègue” déjà après tant de lacets. A l’arrière, la jeunesse voit le petit “déj” faire quelques “remontées”. Les ravines laissées par les orages nocturnes promettent un parcours glissant. Mais sur l’horizon, le midi s’illumine, le Marin à lâché prise, la course s’annonce belle.

Dès 8h30, c’est le 32km qui ouvre le bal sous les ordres de notre ami Steph Tailhades. Dès le premier sentier, c’est opération foulées bondissantes sur des tremplins VTT,  le ton est donné, on va s’éclater ! Ce sentiment ira crescendo tout au long du périple. Avec en prime, une grande variété de paysages et des hameaux typiques de ces “cévennes” héraultaises . Du fond des châtaigneraies, nous traversons quelques “barthas” chargés en eau, suivant parfois une infime trace dans la végétation. Une sensation sauvage de défier cette nature qui s’éveille autour de nous. Plus haut le panorama est superbe, les brumes dans la vallée, la douceur des premiers rayons, tout incite à l’évasion. Mais soyons francs, ce n’est pas du tourisme. La réalité de l’effort et la rudesse du terrain nous rappellent à l’ordre. Les ascensions s’enchaînent, les cailloux se font plus agressifs. Les relances, certes nombreuses, éprouvent les organismes par une multitude d’obstacles très techniques. C’est costaud, mais c’est vraiment génial, comme toujours il faut trouver le bon tempo et gérer son effort. Facile à dire c’est certain. Et malgré cela, au delà de 3h de course, ça tiraille pour tout le monde. Surtout que le final nous réserve un dernier coup de cul bien raide pour atteindre la ligne salvatrice. Le Lion avait les cannes et de bonnes sensations, sur un profil qui lui convient. Dès les premiers “kilos” il se retrouve dans le trio de tête. Il laissera rapidement filer deux “avions” à l’avant, pour conserver de bout en bout sa troisième place. Il boucle ces Banuts en 3h13. Un peu plus loin, en long courrier toujours à l’heure et bien réglé, Cyrille en termine 16eme en 3h52.

Pendant ce temps, notre jeune trio s’attaquait aux 16km. Une belle découverte du trail, sur un support tout aussi attrayant. Parti “coolos” entre potes, ils se retrouvent, un peu surpris, dans la première moitié du peloton. Et très vite, Yoan et Bastien se projettent vers l’avant dans le trio de tête. La victoire semble rapidement promise au local Ianis Bertrand, au dessus du lot. Une erreur d’aiguillage déroutera Bastien, dur dur pour le mental, surtout à son âge, il avait “faim” le jeune ! Yoan poursuivra à son rythme et ne lâchera pas sa deuxième place, une sacrée “perf” pour un coup d’essai sur ce format. Fabien n’est pas très loin, il complète le succès collectif, car finir reste toujours le plus beau des résultats ! Il manquera un peu d’infos pour être plus précis sur leur ressenti, mais c’est certains ils nous ferons part de leurs vécus et chronos. Les classements du 16km ne sont pas encore en ligne. En tout cas, un grand bravo à vous trois, nous sommes bien content de vous compter parmi nous.

Une belle virée, un terrain de jeu superbe, une organisation, un accueil et un repas au top ! Rien que pour le velouté de cèpes cela vaut le détour ! Un plaisir de pouvoir encore trouver une course à taille humaine, chaleureuse et conviviale à souhait. On reviendra, d’ici là, bonne bourre à tous ! (photos à venir)

Les Banuts          Classement Trail des Banuts 2013