Fidèles au rendez-vous, c’est avec trois équipes que les “gens bons” de Lacaune rejoignent Albi. Le tout bien orchestré par notre ami Ricou et son insatiable énergie de rassembleur. Sous une douceur presque estivale, voilà donc nos athlètes réunis sous la belle Ste Cécile. Animés du désir de bien faire, d’un esprit d’équipe qui rajoute un petit “zeste” de pression. Et comme souvent, ces courses collectives réservent des anecdotes qui reflètent au mieux l’atmosphère de cette soirée…. Elles seront le fil conducteur de ce petit récit, car l’aspect purement “chrono” serait bien ennuyeux.

Sur l’Ekiden, il y a une phase stratégique, prépondérante, le passage de relais!  Scruter le flot d’arrivants pour valider l’effort du copain. Dans la famille “gens bons” je voudrais “madame tête en l’air”. Cette année c’est Yolande qui remporte le premier prix, aie aie ! Eric s’égosille encore dans la foule et Marie prend froid. Du coup, c’est Hubert qui en fera les frais, voyant débouler en grande championne, une Yolande piquée au vif et qui effectuera un superbe 10km ! Tiens revoilà Eric, ce coup-ci en mode “tête à l’envers”. Il se rend d’abord au départ sans dossard et sans puce. Et une fois sur la ligne, voilà que le short est à l’envers! Pas grave, il est tellement “sec” que l’on ne remarque rien ! Attention, poussez-vous ! Voilà  une “tête brûlée”, Yohann décolle, une fusée traverse Albi! Un temps canon sur son 5km, en 18mn.20scd, et un top 10 sur son relais. Une sacrée recrue, ça va faire mal. Mais il y a encore plus fort, du 60km/h pour Fabien qui boucle le dernier relais de 7,195km….en 7min, du pur délire ! Une erreur d’aiguillage l’ayant envoyé trop tôt vers l’arche finale, râlant pour tant d’attente. Et par dessus le marché, cette équipe des “gens bons crus”, on ne sait comment, se voit récompenser de quelques lots gourmands. C’en est trop, toutes ces péripéties ont ouvert nos appétits. En bons “gens bons”, la “charcutaille” nous appelle. Nous prenons possession du parking Lapérouse, une annexe du café Ricou prend forme. Même la brigade municipale n’en dira rien. Petit apéro, casse croûte labellisé “Rascol”, un coup de rouge et nous voilà revigorés.

Encore un vrai bon moment de convivialité. Un bon mélange d’énergies qu’il faut savoir maintenir. Sans se soucier de quelconque critère, mais juste l’envie de partager une même passion. Alors restons liés ! Bonne bourre à tous !

Résultats Ekiden 2013