Lacaune

Athlétique-club : premier meeting interne amical

« Depuis 20 ans que je fais partie de l’ACL, au moins pour les adultes, ce n’est que de la course à pied. Pourtant dans le nom du club, il y a “Athlétic”, ce qui induit aussi sauts et lancers. Aujourd’hui, voilà le résultat. » Ainsi parlait le président Éric Cambon, sur le stade de la Balmette, au matin du dimanche 18 mai. À ses côtés, Claude Sylvestre, à l’ordinaire entraîneur des 13 jeunes pousses renchérit : « Je salue la bonne idée. Et la diversité touchera peut-être enfin nos licenciés adultes, intarissables, surtout sur leurs propres courses. »

Javelot, longueur, 100 mètres, poids et relais 4X100 étaient au menu des 18-65 ans. Dix-huit étaient en piste, dont 6 des 7 sociétaires féminines. Impression des joggeuses sur les lancers : « Intéressant, le javelot. Cela paraît facile, mais il faut bien maîtriser le geste, » juge Véronique Bardy. Cet outil, qu’elle a découvert sommairement au lycée 30 ans plus tôt, est en revanche familier à Mélanie Caron. Du haut de ses 22 ans, celle-ci s’efforce de faire comprendre la technique aux 17 autres participants, après avoir payé d’exemple (22,38 m. mais loin de son record à plus de 28 mètres). Aurélien Cavaillès, lui, poussera jusqu’à 33,45 m. Marie Rascol (7,27 m.) et Pascal Vidal (9,85 m.) confirment qu’ils sont des athlètes de poids. « Plus vite » : c’est le domaine de Bastien Amalric (12’7″). Sur les tablettes de Claude Sylvestre, Yohann Girabancas donne l’impulsion au curseur : 5,61 m. à la longueur.  L’infortuné Lionel Maffre, lui, a dû stopper son élan en plein vol. Tiercé final : Mélanie Caron, Marie Rascol et Véronique Bardy ; Aurélien Cavaillès, Yohann Girabancas et Cyrille Jacquemin.

La performance est-elle à retenir ? Certainement. Mais avant même la partie festive et protocolaire, elle semblait accessoire pour la majorité. Comme d’autres, Laurie Taru a attendu 50 ans avant de manier javelot et poids : « Je crois que je ne serai jamais une championne. Mais je me régale, car cette journée est amicale. Cet Éric a des idées formidables. » Et tous restent prêts à participer à d’autres jeux olympiques. Même à fréquence annuelle. Dédé.

 

Merci à Sonia, Véro, Mélanie, Yolande, Marie, Laurie, Bastien, Aurélien, Lionel, Lionel, Jean, Cyrille, Jacques, Claude, André, Pascal, Yohann et Ricou pour leur participation.

 

Quelques photos :