Tout juste sortis du salon de l’agriculture, en ce dimanche 5 mars, les belles des champs de Lacaune se mouvaient avec grande dextérité, mais sur deux pattes : n° 2 et 3 sur le 16 km.

Tout avait commencé la veille : le Black Mountain trail annulé, trois coureurs inscrits choisissaient de se recycler dans une joute proche d’Albi. En s’ajoutant aux six prévus, voilà donc une bonne colonie qui quitte les neiges très temporaires des Monts de Lacaune. Covoiturage de rigueur. “Hé bé, il va pas couler une bielle le Chitit”. En sandwich, avec patience et commentaires, Éric Cambon suit Christophe Tichit qui respecte scrupuleusement les règles du jeu (normal pour un arbitre) et les limitations de vitesse. En troisième position, la caisse du trésorier (ah, ah, riez maintenant !) Jean Rascol : une belle voiture comme il sied aux bons financiers.

C’est une première, cette course de Bellegarde-Marsal (communes juste mariées), et pour une cause rare : l’association des parents d’élèves. Il y a donc beaucoup de petits. Et aussi un grand : Leslie Djohne qui habite donc par ici. Ambassadeur souriant du sport dont il fut champion du monde (400 m). Sur le registre de la quantité, Alban, Lescure et Lacaune se distinguaient. Après un échauffement avec Malika (Donni), Éric Cambon s’était rassuré : sa cheville semblait ouvrière.

Pour cause d’arbitrage de rugby un peu plus tard, Christophe avait opté lui aussi pour la course des 9 km. Et il s’y est illustré en laissant cependant le podium à ses homologues quadragénaires, comme lui. “Si t’avais vu, ils sont partis comme des fous…” Même analyse pour Éric qui termine dans le top 10, mais avec deux classards (quinquas) devant lui.

Bonne petite colonie lacaunaise sur le 16 km, vallonné mais sans pente exagérée. Sylvère était le photographe officiel du club. En premier, celui de sa “vedette” Tatiana (Devic), laquelle s’arrêta tout bonnement quelques hectomètres plus loin. Un caprice de star ? Non : c’est la plante (des pieds) qui l’a plantée. Déception aussi pour Jean (Rascol). Après le plantureux repas des os aux Vidals la veille au soir, il se laissa tenter par le premier ravitaillement venu, où il décida de séjourner (problème à un genou ou quelque chose par là). Dès lors Cyrille (Jacquemin) qui l’accompagnait jusque là se sentit pousser des ailes, revigoré par son grand bain de neige de la veille. Mais il était déjà illusoire d’aller cueillir Vincent (Duvernay) qui fait un Top 15. Quant aux deux filles, Dominique (Tichit) et Malika (Donnio), elles eurent la chance (et le talent) de finir 2ème et 3ème au scratch. Auprès du souriant Leslie, elles purent se croire l’espace d’un instant  sur le podium de quelconques Jeux Olympiques d’Athènes (2004) ou Pékin (2008). Mais ce n’était qu’un rêve…

9 km. 1er Stéphane Gesset en 37’48″…5ème Christophe (Tichit) à 3’31” (mais à 28″ du podium)…9ème Éric (Cambon) …59 arrivants.

 16 km. 1er Florian Alberge en 1h10’05″…. 15.Vincent (Duvernay) à 11’… 23.Cyrille (Jacquemin)… 33.André (Suc)… 41.Dominique (Tichit), 2ème féminine… 45.Malika (Donnio), 3ème féminine… 67 arrivants