L’ACL est décidément partout. Après l’ULTRA TRANS AUBRAC, les coureurs étaient sur le bitume d’Albi le dimanche matin. Tout cela pendant que Jérôme courrait encore sur l’ULTRA PAS DU DIABLE et ses 120 km de Trail.

Aujourd’hui nous parlerons du semi-marathon d’ALBI. En ce dimanche, couvert, l’épreuve du championnat de France verra trois courses se courir : le marathon où l’ACL a deux inscrits (André et son fils), le semi-marathon et le 10 km où un jeune lacaunais vient courir la distance.

Chacun a vu sur son application météo que la pluie arrivera plus tard dans la matinée. Il semble que les coureurs du marathon auront droit à une douche en courant.

Les coureurs se retrouvent tous devant la tente des retraits des dossards. Huit coureurs vont donc partir pour les 21,1 km sur l’asphalte tarnaise après avoir tous courus le relais de la Trans Aubrac la semaine précédente.

En position sur la ligne de départ. Un check collectif des licencié(e)s de l’ACL. Photo d’avant départ et chacun se prépare. Le top départ est donné et les coureurs sont lâchés dans les rues albigeoises. Passage devant la nouvelle bibliothèque municipale, l’hôpital et direction la cathédrale d’Albi classée au patrimoine ! Les pavés voient passer rapidement nos licenciés et maintenant direction la préfecture, puis le commissariat et la sortie de l’agglomération. Saint Juery voit passer tout le monde et les voit partir vers la rivière TARN.

Les semi-marathoniens feront un demi tour sur le bord de l’eau et reviendront sur la piste du Stadium pratiquement par la même route.

Chacun encourage son coéquipier ou coéquipière en se croisant. Christophe T sera le premier à faire demi-tour suivit de Ricou, éternel président, puis Sylvère et Francis voient arriver Manu, Dominique, Tatiana et Marie ! A chaque fois, encouragements et une tape dans la main ! Aucune compétition, juste le même plaisir de courir.

Et retour vers Albi. Ravitaillements et montée de la RENAUDIE, passage dans les rues d’ALBI et le stadium arrive.

Christophe passe la ligne en 1h27mn. Il se classe 65ème au scratch et 61ème Masculin (sur 879 inscrits).

Ricou arrive ensuite et franchit l’arche en 1h35mn en 156ème position. Il se classe aussi 19ème de sa catégorie.

Francis coupe la ligne d’arrivée en 1h45 ! Notre V3 est à la 337ème place et 15ème dans sa catégorie.

Silvère, pour son premier semi, arrête son chrono en 1h47 et termine 377ème ! Belle performance !

Christophe et Ricou viendront chercher les ami(e)s qui terminent chacun leur tour.

Manu les voit courir quelques centaines de mètres avec lui, avec leur médaille de finisher du semi autour du cou.

Il finit en 1h51 en 460ème position et 158 chez les V1,

Dominique arrive à son tour : 503ème, 1h53 et 30ème féminine sur la course du jour.

Tatiana, le genou en feu, arrive 629ème en 1h58 et une 42ème place chez les dames.

Marie franchit, avec le sourire, la ligne d’arrivée et se jette dans les bras de son cher « Amor » ! 2 heures « tout pile » comme disent les jeunes ! Elle aura encore la phrase pleine d’humour, lorsque les petits albigeois lui mettront sa médaille autour du cou de lui demander s’il n’a pas les boucles d’oreilles qui vont avec !

Tout les coureurs sont de retour à la tente du début ! Le ravitaillement de fin de course avalé, ils pourront voir le premier marathonien franchir l’arche sous les applaudissements et du coup voir le nouveau champion de France de la catégorie !

Même si nous auront droit à un article nos marathoniens feront 3h50 et 4h27 pour devenir finishers du marathon d’ALBI !

La matinée se terminera sous la pluie mais les lacaunais sont déjà au sec. Boissons revitalisantes à la main et comme dans les albums d’un certain gaulois, l’histoire se termine autour d’un bon banquet !

Et d’autres photos……