Beau temps, bon support (le club d’athlé donc), innovations, engagement souriant (et compétent puisque nombre sont coureurs eux-mêmes) des bénévoles, soutien des commerçants et de la municipalité ? C’est sûrement un “mix” de tous ses ingrédients qui a conduit au succès considérable de l’édition 2017 : 414 coureurs à l’arrivée. À rajouter une cinquantaine d’enfants qui ont gambadé autour du stade de la Balmette.

Le podium, même vide, avait fière allure avec ses guirlandes de lots, arrangées harmonieusement. Les premiers qui y montèrent furent les plus véloces lors du premier tour de chauffe : un tour complet de stade avant de s’évanouir dans la nature. Résultat : les premiers hommes et femmes des deux “grandes” courses eurent droit à leur taille en saucisse. Et ce jusqu’au bout de la pointe du béret… Quant au coureur médian à “ligne d’arrivée – (moins) un kilomètre”, il fut lesté carrément d’un jambon lui permettant de descendre plus vite vers le stade. Nous ne reviendrons pas sur la traversée, habituelle maintenant, d’une charcuterie (Maison Milhau en l’occurrence). Bref des à-côtés originaux qui contribuent, d’une part au succès populaire, et d’autre part qui permettent de ne pas accorder aux performances brutes plus d’intérêt qu’elles ne méritent. Seul bémol, mais aussi le choix le plus facile ou le mieux gérable : la non-traversée du centre-bourg ne permet pas d’impliquer cette animation dans le coeur de la population. L’après-course fut à l’unisson (521 repas tout de même) avec des savoir-faire locaux nouveaux : les pâtes “Marie” et les yaourts Fabre. Et comme toujours une abondante dotation pour les premiers, deuxièmes, troisièmes, etc. Les louanges engloberont aussi les parcours, en particulier le 12 km (mini-trail) encensé par les coureurs échangeant leurs impressions devant le ravitaillement d’arrivée.

Il est à considérer que des Lacaunais ou voisins, bien que novices ou rares sur les compétitions, ont parfaitement tiré leur épingle du jeu : Anthony Di Rinaldo, Jean-Michel Vincent, Frédéric Jougla, Guillaume Fages, Joaquim Luis… liste non exhaustive. Classements à consulter sur ce même site.

Bougnette (6 km) :1.Clément Delbes en 24’07″… 4.Guilhem Rouquette en 27’55… 6.Florent Tichit en 28’25… 10.Eva Nègre (à l’Ecla albigeois maintenant), 1ère fille en 30’01” (37 arrivants).

Mini-trail  (12 km et des brouettes) : 1.Jérôme Alayrac en 57’59″… 12.Julien Roussaly (1er junior) en 1h03’45”. 13.Christophe Tichit en 1h04’42″… 26.Hugo Fabre en 1h09’04” (2J)… 54.Marc Fabre (3M3)… 93.André Suc… 120.Raymond Soucasse (1M4) (212 arrivants).

Charcu’trail (25,5 km) : 1.Maxime Durand en 2h20’08” (165 arrivants).