Samedi 7 septembre, les coureurs du Parc du Haut Languedoc (et les autres aussi) Lacaunais inclus avaient rendez-vous au COSEC, stade proche du domaine d’En Laure à Labruguière. Coup de chance pour la Piste Jaune s’élançant à 14 h : la météo du jour était placée sous le domaine d’un modeste vent du nord, rendant les conditions de course idéales. Labruguière, c’est la “ville ronde” : est-ce pour cela que, sur la course des 12 km (départ à 15 h 30) nommée “Lou camin del Farissou”, certains coureurs, et non des moindres, ont perdu leurs repères. Ils ont donc tourné en rond… une fois, deux fois parfois ; il faut bien le signaler pour comprendre le classement. Les Lacaunais n’ont dans ce contexte pas perdu (ou pas trop perdu) leur sens de l’orientation, mais savent bien que, pour certains au moins, leur classement est flatteur. C’est ainsi, et les Trotteurs d’En Laure nous attendent pour des épreuves haut de gamme pour 2020, et nous y reviendrons.

Sur la Piste jaune (29 km), à signaler que Laurent Soccol loupe la victoire pour avoir perdu de dérisoires 60/100ème de seconde au kilomètres sur le lauréat. Victoire qui n’échappe pas à Jean-Philippe Suc sur les 12 km : un M2 certes bien mûr (55ans), mais moins que son poursuivant immédiat (à 17″) le tout frais M3 Pascal Gonthier.

Piste Jaune (29 km)

1.Jérémie Roussinet en 2h 47′ 40″ 2.Laurent Soccol en 2h 47′ 58″ (1M1) (55 arrivants)

Camin de Farissou (12 km)

1.Jean-Philippe Suc en 53’11” 6.Hugo Fabre (1ES) en 57′ 12″ 32.Marc Fabre en 1h 04′ 31″ (2M3) 59.André Suc (1h 15′ 26″) 62.Tatiana Devic (1SF) en 1h 16′ 03″ (107 arrivants).